Translate

La Mort Expliquée Aux Enfants



Mise à jour du 10 août 2015


J'ai remis l'article correct suite au BUG  ... article du 13 juillet 2015 ...


///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Article du mercredi 18 février 2015



Nous savons que la mort est inéluctable, n'en faisons pas un sujet tabou





CP-ENF002-Calins-Fillette-FVS






Comment parler de la mort avec les enfants ?

Comment les enfants construisent-ils leur représentation de la mort ?

( de 0 à 2 ans - de 2 à 6 ans - après 6 ou 7 ans )

Quand parler de la mort aux enfants ?

Pourquoi est-ce difficile de parler de la mort avec nos enfants ?

Comment parler de la mort avant qu'elle ne survienne dans l'entourage proche ?

Comment annoncer la mort d'un proche ?

Les différentes réactions de l'enfant

Comment rassurer l'enfant dans ces moments là ?

L'enfant peut-il participer aux rituels funéraires ?




Autant de questions auxquelles vous trouverez les réponses sur ce site

















 Photo de la fillette : Mamie Titine
     Images Nounours : Les Poilus de ma Louisiane



Autres articles

→  Rêve ensemble ...

→  Une petite fille

→  Pensées pour Anne-Laure




21 commentaires:

  1. C'est désolant le nombre d'adultes qui témoignent qu'enfant ils ont été ténu à l'écart, qu'on leur a raconté tout sauf la vérité, qu'ils en souffrent encore adulte et que on continue à tenir les enfants éloignés de ce qui les concernent et comprennent souvent bien mieux que les adultes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sereine, souvent les gens pensent bien faire.
      Ma mère m'a tenu éloignée d'un décès en 1979, pour "me protéger".
      Je l'ai su 15 jours après, par un cousin qui est venu me voir.
      LE CHOC
      Et j'adorais cet oncle dcd. Cela m'a fait une immense peine.
      En 1979 j'avais 25 ans !!!!

      Supprimer
  2. La mort n'a jamais été un sujet tabou avec mes gosses...mais il faut savoir doser.... La meilleure leçon est souvent le départ des petits animaux qui vivent avec eux, style souris ou hamster et qui hélas vivent peu de temps.. Par contre je ne suis pas pour le fait qu'un très jeune enfant assiste à une cérémonie religieuse d'enterrement qui leur fait perdre la sérénité face au décès.
    Chacun réagit à sa façon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai Josiane que d'appréhender la mort avec le décès d'un petit animal est une bonne chose pour un petit enfant (à condition d'avoir un petit animal chez soi)
      Chacun réagit à sa manière, pensant bien faire je pense.
      Ce qui est bien pour l'un ne le sera pas forcément pour un autre....
      Le principal est, je crois, l'accompagnement de l'enfant après le décès.
      Ne pas le laisser sans réponse lorsqu'il pose des questions, et surtout ne pas lui mentir.
      Bien évidemment adapter les mots dits avec l'âge de l'enfant, cela coule de source.
      Bises

      Supprimer
  3. Très intéressant ton article avec ce lien, il peut aider beaucoup de personnes.
    Tu as eu une bonne idée.

    Bon matin car moi, je ne tarderai pas à aller me coucher.
    Amicalement,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je l'ai trouvé très intéressant cet article de "le passage.org"
      Cela peut aider oui.... Bises Nadia

      Supprimer
  4. des mots simples et justes ! ils n'ont pas la souffrance passée comme nous ! bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas fausser les faits, il ne faut pas que l'enfant pense que la personne décédée peut revenir, un jour.... Pas simple je le conçois, c'est très dur d'accepter, soi-même déjà ! Bises

      Supprimer
  5. je pense que tout est question de l'âge de l'enfant , il faut comme le dit Josiane savoir doser et choisir les mots -
    sinon traumatisme à redouter -
    du bon sens et du tact sont nécessaires-
    oui la vie n'est pas un long fleuve tranquille-
    en parler dédramatise -
    bonne journée-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suivant les mots, c'est certain que ça peut choquer.
      La vie n'est pas un long fleuve tranquille, loin de là !!!
      Bises Lady

      Supprimer
  6. C'est un sujet bien difficile Je crois que tenir l'enfant à l'écart n'est pas bon pour lui . Mais on est soi-même dans un tel état de sidération après un décès surtout quand il s'agit de son propre enfant ou de son conjoint que ce n'est pas facile de trouver les mots justes à ce moment-là pour en parler avec un enfant . Quand ma fille est décédée , je n'ai pas eu à le faire car elle n'avait pas d'enfant, mais j'avais tellement de chagrin que je ne sais ce que j'aurais dit et fait tant ma propre peine était dévastatrice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Zoé, il faut être soi-même apte à surmonter l'énorme chagrin, ce qui n'est pas évident pour tous..... Bises

      Supprimer
  7. Bonjour Dani

    en principe ça ne devrait pas être un tabou je pense qu'il suffit simplement de dire la vérité..que la vie fini toujours pas la mort..

    je ne pense pas que petite on m’aie expliqué quoique ce soit, mais j'étais présente je trouve ça logique..

    bisous et aux félins ♥♥


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nays, en principe oui, ça ne doit pas être tabou.
      Mais pour les petits enfants ça l'est je crois.
      On peut aussi laisser un enfant croire que sa mère est dcd, alors qu'elle ne l'est pas.
      Cela m'est arrivé ! Uniquement car personne ne m'a parlé. J'avais environ 5 à 6 ans.
      (un soir tard, pompier, réanimation de ma mère...)
      Le lendemain on me dit : on va voir maman à l'hôpital.
      Chouette, maman n'est pas morte !
      Mais du soir au lendemain, je suis restée "sans plus de maman" et pour toujours.
      J'étais petite, je me rappelle que je passais sous le lit à l'hôpital.
      Certains enfants ne demandent pas, et certains adultes ne parlent pas aux enfants.
      C'est dommage...... Bises

      Supprimer
  8. un moment dur à passer que d' expliquer tout cela à un enfant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui probablement, mais pas le choix, il ne faut pas laisser un enfant sans réponse.
      Bonne week-end Flipperine

      Supprimer
  9. La petite fille de la jeune maman, a été préparée au départ de sa maman , par cette dernière et la famille, mais hier veille de l'enterrement, elle restait bien muette, pas toujours très facile pour un enfant de huit ans, cela fait mal à voir et petite crevette et déjà tant d'épreuves, pas toujours juste la vie.Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est bien triste :-(
      Même préparée... cela doit être très dur pour elle.
      D'autant plus que cela doit faire des mois qu'elle savait que ça finirait ainsi.
      Mais l'espoir peut-être.... et puis terminé, sa maman est partie pour toujours.
      Dur dur la vie......
      Bisous Louisette

      Supprimer
  10. Suite au BUG j'ai pu remettre l'article correct le 10 août 2015.
    Merci de votre compréhension !

    RépondreSupprimer

Modération des commentaires pour une meilleure gestion. Merci beaucoup pour votre visite !